Combien de fois avez-vous mangé ou bu quelque chose aujourd’hui? Pause café? Abreuvoir? Gomme? Collation? Croquignoles TV? La plupart des adultes ont l’envie de manger aux 90 minutes durant les heures d’éveil!

Pourquoi mangez- ou buvez-vous? Faim? Soif? Réconfort? Activité sociale? Juste "parce que"?

Essayez-vous de gagner du poids? Si vous deviez doubler votre poids en 6 mois, comment feriez-vous? Boiriez-vous de l’eau? Mâcheriez-vous de la gomme sans sucre entre les repas? Mangeriez-vous de gros repas à des intervalles espacés? Ou prendriez-vous beaucoup, beaucoup de collations, jour et nuit?

Quand il est question de nourriture, les bébés sont des personnes, aussi. Ils sont des personnes, et plus, parce qu’ils tentent de doubler leur poids en 6 mois environ, avec un estomac qui, au départ, n’est pas plus gros qu’une balle de golf. Évidemment, ils boivent et boivent et boivent encore, surtout durant les premières semaines. Si votre nouveau-né prend environ 200 grammes (½ lb) par semaine, tout va bien. Sinon, une spécialiste en allaitement peut vous aider à trouver les moyens de faire en sorte qu’il tète de façon plus efficace. N’oubliez pas: si le lait n’entre pas fréquemment, les kilos ne peuvent pas s’accumuler rapidement. Voici quelques principes de base:

Les suces sont comme de la gomme sans sucre pour les bébés - une imitation de ce dont un bébé a réellement besoin. Vous avez déjà deux exemplaires de l’original!

Pensez d’abord à offrir le sein lorsque votre bébé semble dérangé – même s’il vient de boire. Il peut toujours refuser. Si quelqu’un analysait toujours nos raisons avant de nous donner accès à la nourriture, celà nous rendrait fous! Personne ne veut avoir à demander sa nourriture, et il en va de même pour nos bébés. Que penseriez-vous d’une hôtesse qui vous refuserait la trempette au fromage en disant “Vous ne pouvez pas avoir faim. Vous venez de manger”? Pourquoi refuser la nourriture à un bébé en croissance rapide? Allaiter librement et fréquemment est plus facile que de prendre du temps pour des gros repas à des intervalles espacés. Vos seins ne seront pas inconfortablement pleins, et son estomac sera confortable aussi.

Laisser bébé finir le premier sein d’abord plutôt que de changer de côté automatiquement après un temps pré-déterminé. Chaque sein procure un menu “soupe à dessert” changeant. Aimeriez-vous qu’on vous offre encore de la soupe alors que vous vous apprêtez à manger votre dessert? Si le sein 1 ne suffit pas, le bébé peut aller au sein 2, et peut-être même ensuite revenir encore au sein 1. Si le sein 1 lui suffit, tant mieux.

Laissez votre bébé, et non l’horloge, vous dire quand il est plein. Imaginez un repas où le maître d’hôtel arrive et vous informe que le temps est écoulé!

Les tétées de nuit sont particulièrement précieuses. Ne soyez pas trop impatiente pour que votre bébé dorme toute la nuit. Gardez-le tout près de vous la nuit – dans votre lit si celà vous convient – et sachez que vous l’aidez à développer son cerveau et ses os.

Si votre bébé semble téter constamment mais sa croissance n’est pas satisfaisante, obtenez de l’aide d’une personne qui comprend l’allaitement. Quelques changements simples sont généralement tout ce qu’il faut pour remettre les pendules à l’heure. Lorsque tout va bien, oubliez les “boires” et profitez plutôt de l’allaitement. Laissez votre bébé vous guider, et les kilos suivront.


©1996 Diane Wiessinger, MS, IBCLC
136 Ellis Hollow Creek Rd Ithaca, NY 14850,

avec gratitude à Linda Smith, FACCE, IBCLC,
dont le jeu "Eating Patterns Game" est incorporé ici.

Version française © 2004 Stéphanie Dupras, IBCLC